5.4 Services offerts par le SRDP



Outre l’accueil pédagogique réalisé par les directions adjointes des études et le département, le Service de recherche et de développement pédagogique (SRDP) offre, au nouveau personnel enseignant, un continuum de services intégrés aux attentes, besoins et programmes des différents départements.

5.4.1 Services individualisés et accompagnement pédagogique

Le nouveau personnel enseignant sera appelé à rencontrer la conseillère pédagogique attitrée ou le conseiller pédagogique attitré à son département. L’accompagnement individualisé permettra, dans un premier temps, d’établir un portrait des besoins de l’enseignante ou enseignant en didactique ou en pédagogie. Une fois ce travail accompli, les individus impliqués dans cette démarche pourront convenir de concert des cibles réalistes en lien avec les défis identifiés et des moyens à déployer pour les atteindre.

Notons, comme le font Houle et Pratte (2007, p. 25), que « L’accompagnement diffère de la consultation pédagogique dont l’objectif est le traitement de problèmes ponctuels, souvent individuels. Il est d’un autre ordre que la formation en ce qu’il est centré sur la réalisation d’un projet défini et qu’il transforme le formateur en un acteur de ce projet. L’accompagnement se caractérise également par la continuité et la durée. »

Participation peut être prescrite

La participation à cette activité pourrait être prescrite selon les modalités mises en place pour le département ou à la demande de la Direction des études.



5.4.2 Ateliers de groupe

Tous les enseignantes et enseignants embauchés avant la confection des horaires sont libérés pour un bloc de 2 heures par semaine afin de leur permettre de participer aux ateliers d’insertion professionnelle2. Ces ateliers s’offrent toutes les sessions et cherchent d’abord et avant tout à offrir la possibilité aux nouvelles enseignantes et nouveaux enseignants de se familiariser avec des éléments concrets et précis de leur tâche enseignante pertinents en début de carrière.

Bien que le contenu et la forme des ateliers sont toujours ajustés aux besoins exprimés par les enseignantes ou enseignants lors des rencontres, il y sera notamment question de : 
  • la pédagogie du premier cours, de la première session;
  • le référentiel des compétences de l’enseignante ou l’enseignant du collégial;
  • le modèle de formation collégial québécois : approche-programme, approche par compétences, paradigme de l’apprentissage;
  • le plan de leçon, le plan de cours, le plan-cadre;
  • la gestion de classe, les stratégies pédagogiques centrées sur l’apprentissage;
  • les pratiques évaluatives (PIÉA et évaluation des compétences);
  • la diversité des étudiantes et étudiants et de leurs besoins;
  • l’auto-évaluation des pratiques enseignantes, l’approche réflexive, la régulation de l’enseignement.
Il est à noter que, grâce à une entente entre le Service de recherche et de développement pédagogique du Cégep de l'Outaouais et les programmes Performa de l’Université de Sherbrooke, la participation à ces ateliers pourra être reconnue par des crédits de deuxième cycle universitaire. La nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant s’inscrivant dans cette démarche créditée verra son cheminement dans le microprogramme d’insertion professionnelle en enseignement au collégial (MIPEC) de Performa facilité.

Participation peut être prescrite

La participation à ces activités est prescrite.

5.4.3 Système de parrainage

Tel que le préconise la Politique d’accueil et d’intégration du nouveau personnel, « Chaque service ou département est responsable de la désignation de parrains et de marraines dont le rôle serait d’agir comme guides auprès du nouveau personnel, de répondre à ses questions concernant sa tâche, de l’aider à se familiariser avec l’environnement du Cégep. Il s’agit d’une fonction de soutien et d’accompagnement à court terme, axée sur les besoins et les tâches à accomplir. » À ce titre, la nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant sera jumelé à un collègue, soit de son département, d’un autre département, d’une conseillère ou d’un conseiller pédagogique.

Le SRDP, par l’intermédiaire des conseillères et conseillers pédagogiques, verra à accompagner le département qui en exprime le souhait dans la désignation des parrains et marraines, dans leur formation sur le plan de l’accompagnement dans un processus d’insertion professionnelle et dans le processus de rétroaction continue entre la nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant et sa marraine ou son parrain.

Toujours dans un souci d’accompagnement, le parrainage permet de :
  • recevoir un suivi individuel relatif à son insertion professionnelle dès la première session; • recevoir de la rétroaction en lien avec le développement de ses compétences en pédagogie;
  • avoir une personne de confiance avec qui échanger sur des préoccupations pédagogiques diverses.

Participation pourrait être prescrite

La participation à cette activité pourrait être prescrite selon les modalités mises en place pour le département ou à la demande de la Direction des études.

L’observation en classe

Dans le cadre de l’accompagnement pédagogique ou des services individualisés offerts par le SRDP ou dans le cadre des prescriptions d’un processus d’insertion professionnelle élaboré par le département d’accueil, la nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant pourra tirer profit d’un ou plusieurs moments d’accompagnement et d’observation de ses pratiques en classe.

Dans tous les cas, l’objectif poursuivi par cette démarche d’observation en classe est de valoriser les bonnes pratiques tout en offrant une rétroaction constructive.

À ce titre, le SRDP et son équipe offrent la possibilité de profiter de deux types d’observation en classe :

Observation d’un collègue d’expérience

Dans ce premier type d’observation en classe, le nouveau personnel enseignant sera invité à observer un collègue d’expérience dans la préparation et la prestation d’une leçon ou d’un cours.

Observation par un collègue d’expérience

Dans de la cadre ce type d’observation en classe, la nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant est à son tour observée ou observé lors de la préparation et la prestation d’une leçon ou d’un cours de son choix. L’observation pourra se faire de différentes façons : par un collègue d’expérience, par la conseillère ou le conseiller pédagogique de son département ou même par le biais d’un enregistrement audio-vidéo.

Il importe de souligner que, considérant la nature parfois sensible des observations en classe, dans tous les cas ou l’observation serait souhaitée ou nécessaire, l’exercice sera planifié et encadré selon des balises bien précises et déterminées de concert entre le département, la conseillère ou le conseiller pédagogique et la nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant. Ainsi, les besoins sont nécessairement établis conjointement et les résultats sont analysés selon des conditions établies à l’avance avec le nouveau ou la nouvelle.


Participation pourrait être prescrite

La participation à cette activité pourrait être prescrite selon les modalités mises en place pour le département ou à la demande de la Direction des études.

2 La libération sera donnée à la session qui suit pour les enseignantes et enseignants embauchés après la confection de l’horaire.